Mercedes-Benz Classe A200d

Mieux, partout.

La gamme Mercedes est historiquement tirée par la Classe S, la limousine de la marque à l’étoile est, depuis des décennies, la locomotive qui tire les wagons Classe B, Classe C, Classe A… Mais depuis la présentation de la nouvelle Classe A en 2017, les rôles ont un peu changés. La gamme semble maintenant poussée par sa compacte, son modèle d’entrée de gamme. Comme si l’A320 était devenu le porte étendard d’Airbus, comme si Birmingham avait pris la place de Londres, comme si le 1er cru avait remplacé le Grand Cru ; La classe A a désormais l’étoffe technologique et technique d’une Classe S. Alors s’agit-il d’une réelle révolution ou bien d’un coup marketing bien calculé ?

L’extérieur, opération silencieuse

L’extérieur conserve les dimensions de l’ancienne Classe A, des dimensions de compact classique, en adéquation avec nos métropoles européennes engorgées, pas de superflus, une voiture en 2 boites comme disent nos voisins anglo-saxon (à la différence d’une voiture en 3 boites comme une berline). Notre modèle d’essai se vêtit du bleu Denim et du pack esthétique AMG lui offrant ces jantes en noir s’alliant de la meilleure manière avec la couleur. Les feux avant et arrière reçoivent les dernières technologies LED du plus bel effet, mais il faudra bien sûr passer par la case option pour en bénéficier. L’avant se montre plus agressif, l’arrière, grâce à des feux plus effilés rendant la compacte allemande plus large. Rien de bien extravagant, les lignes sont classiques, le design fonctionne, la Classe A est de l’extérieur réussie.

Intérieur, un air de compact, une rigueur Mercedes

Pour autant l’intérieur semble être reparti d’une page blanche. Plus rien à voir avec sa prédécesseur. Le compteur et le GPS laisse place à deux écrans se réunissant dans une seule dalle, façon Classe S ou Classe E, le pommeau de vitesse passe désormais du côté droit du volant, comme les voitures américaines (ou la classe S…). Mais alors même si les photos parlent d’elles-mêmes pourquoi la Classe A a-t-elle autant d’engouement ? Premièrement elle est la première à faire tourner le système MBUX (Mercedes-Benz User Experience), à titre de comparaison même un Classe G de la même année, coûtant 150 000€ de plus ne fait pas tourner ce système infotainment. La Classe A se barde aussi des systèmes d’aide à la conduite les plus innovants, qui, à première vue semble inutile. C’est seulement lorsque l’on se rend compte de tous les menus, de tous les paramètres, et des possibilités qu’offre ce MBUX, qu’il est préférable d’avoir des systèmes d’aides. 

Les sièges sont confortables et maintiennent bien, la silhouette du siège est surement le seul composant de cet intérieur qui fait penser à sa prédécesseur. Le cuir est de bonne qualité et sa couleur marron égaie ce cockpit. De nuit cet habitacle n’a aucunement besoin d’être égayé, grâce à son pack lumineux, permettant de choisir une combinaison de couleur ou une couleur de votre choix. C’est très bien conçu et cela offre une réelle plus-value à cet habitacle.

Comme si l’A320 était devenu le porte étendard d’Airbus, comme si Birmingham avait pris la place de Londres, comme si le 1er cru avait remplacé le Grand Cru ; La classe A a désormais l’étoffe technologique et technique d’une Classe S.

Conduite et moteur, inspiration es-tu là ?

Il est désormais temps d’en prendre le volant, notre modèle est équipé d’un diesel de 150 chevaux (rien de bien extraordinaire). Il est d’origine Mercedes, important de le souligner lorsque les modèles 180 et 160 sont, quant à eux, équipés de moteur d’origine Renault, qui sont d’excellent moteurs rappelons-le. Les premiers tours de roues se font dans un confort remarquable pour une citadine. Le confort est le maître de mot de cette nouvelle Classe A. On se rend très vite compte, qu’elle est bien meilleur à allure modéré que sur un rythme soutenu. La course du freinage et son mordant son bons et permettent surtout de faire des arrêts très doux en relevant le pied du frein lors de l’arrêt du véhicule, chose compliqué à réaliser avec une boite automatique. La boite de vitesse parlons-en, elle est douce et s’adapte rapidement à tous les styles de conduite. Le châssis est bien étudié et la nouvelle Classe A est difficile à mettre en défaut. La direction se veut souple et assez précise mais un peu trop souple lorsqu’il est temps d’hausser le rythme.

En revanche les aides à la conduite sont à double tranchant, ils peuvent être d’une aide précieuse ou parfois prendre des décisions presque dangereuse. Sur une voie rapide, à 90km/h je me rabats sur la droite pour laisser passer un motard, la route n’étant pas large je dois mordre la ligne blanche de la bande d’arrêt d’urgence qui bénéficie, elle, d’un espace confortable. En me rabattant de quelques centimètres sur la ligne, la voiture décide alors de piler pensant que je n’avais pas le contrôle du véhicule… une chance que personne n’était derrière moi. Néanmoins sur la route et dans toute les conditions la Classe A se révèle être un outil impressionnant de par sa polyvalence, son confort et sa technologie.

Note, mention et conclusion

Note : 70/100

Extérieur – 15/20

Intérieur – 17/20

Moteur – 12/20

Dynamisme & Sensations – 12/20

Confort & Praticité – 14/20

La nouvelle Classe A atteint un niveau de satisfaction rarement atteint par une compacte, Mercedes a mis les petits plats dans les grands et semble avoir 10 ans d’avance sur la concurrence. Pour autant, la Classe A reste onéreuse, mais ravira sans aucun doute ses propriétaires. 

Merci à Mercedes-Benz France.

Liens :

Mercedes-Benz France : https://www.mercedes-benz.fr/passengercars.html

Mercedes-Benz Classe A (FR) : https://www.mercedes-benz.fr/passengercars/mercedes-benz-cars/models/a-class/hatchback-w177/tarifs/offer.module.html

MBUX (Mercedes-Benz User Experience) : https://www.mercedes-benz.fr/passengercars/mercedes-benz-cars/Mondial/pms/moments-cles.pi.html/mercedes-benz-cars/Mondial/pms/moments-cles/themes/mbux

Posts created 51

Related Posts

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Back To Top